Vas, ville médiévale

En 1128 Vias est désigné dans les chartes comme castrum, c'est-à-dire agglomération fortifiée.


Au XIIe siècle, le village porté par l’élan économique et social du siècle s’est développé pour atteindre vraisemblablement la dimension actuelle du noyau historique urbain.


Vias dépend pour partie de l’église d’Agde, pour l’autre de la famille des Levis, l’institution consulaire apparaît dès 1270.


Vers 1344, le village campe dans un terroir de polyculture où la céréale domine malgré la forte présence de la vigne et des “maillols” qui se hasardent sur les terres vaines de la Petite Cosse.


La population est majoritairement agricole tout en laissant place à un artisanat rural et local.


Nos Viassois sont aussi quelque peu marins. Au XVe siècle Vias occupe la 17e place dans les échanges maritimes du Languedoc.v