Eglise Saint Jean-Baptiste de Vias

A l’intérieur, l’église comprend une large nef unique et deux travées. La voûte est portée par des arcs en ogive typique de l’art français né en Ile de France. Le chœur est dans le prolongement de la nef et l’abside constitué de sept pans. Les bras du transept non saillants se terminent par 2 chapelles.

eglise saint jean baptiste de vias

Les restaurations successives :


Consacrée en 1492 ou 1493, elle remplaça l’ancienne église dévastée en 1296. Elle fut construite grâce à deux dons du Chapitre d’Agde : le 1er en 1397 pour la reconstruction des remparts le second en 1434 pour l’achèvement de l’édifice.


Cette église fortifiée fut bâtie dans le prolongement des remparts de la ville. Elle s’y intégrait et par sa hauteur permettait d’assurer la surveillance à grande distance. A l’instar de celle d’Agde, furent utilisées pour sa construction des pierres volcaniques très dures remarquables par leur couleur noire.


On débuta l’édification du bâtiment par l’abside et on la termina par la façade ouest : Longueur : 35 m, Hauteur des voûtes : 20 m, Largeur : 20 m, Flèche : 42 m.


Le clocher à plan carré s’appuie sur le pan nord de l’abside, il s’élève sur 3 étages au-dessus duquel on trouve une lanterne octogonale terminée par une flèche de pierre. L’étage des cloches est ajouré de baies géminées.


Trois des angles de la terrasse s’arrondissent par des échauguettes, la coursière est protégée par un garde fou en pierres calcaires coquiller.


La façade occidentale est percée d’une rosace. D’ordinaire, les rosaces sont placées au dessus du portail principal. Ici, ce n’est pas le cas.

A l'angle sud-ouest, une tour avec des meurtrières rappelle le caractère défensif de la construction.